la laitue

L’un des légumes les plus consommés en France : la laitue !

La laitue fait partie des salades -tout comme la chicorée, le terme “salade” étant un terme plutôt culinaire que botanique, renvoyant à toutes feuilles consommées crues… et étendu aux mélanges d’aliments consommés froids.

C’est frais, rapide à préparer, on pourrait en manger une entière à chaque repas ! C’est le légume simple par excellence. Et pourtant, elle demande de l’attention au jardin, car il lui faut au moins deux mois de croissance avant de pouvoir être récoltée. Pour ma part, un semis graine par graine en petits godets permet de surveiller leur levée, et minimiser les pertes : pas de graines semées en trop -à éclaircir par la suite, et pas d’attaques sur les jeunes pousses. Je garde ces petits godets à l’abri en hauteur sur ma terrasse, jusqu’à ce que leur taille soit favorable au repiquage (4 vraies feuilles). À ce stade, je leur trouve une place au champ, et je les installe à bonne distance les unes des autres pour leur laisser la place de s’exprimer 😉

La laitue est une Astéracée, et les laitues cultivées sont généralement des Lactuca sativa. Plus de 400 variétés sont inscrites au catalogue officiel français (qui fixe la liste des variétés autorisées à la commercialisation…), mais il en existe plus de 2000 variétés cultivées rien qu’en Europe !

C’est beaucoup, et pour cause : il existe différents types de variétés de laitues. Les classiques laitues beurres côtoient les batavia, grasses, romaines, laitues à couper et même les laitues tiges… Autant dire que de nombreuses caractéristiques physiques et gustatives peuvent être présentes : une laitue plus ou moins pommée (et donc plus ou moins fermée), plus ou moins croquante, colorée, dentelée, cloquée, douce, amère… Vous avez l’embarras du choix !

À la Ferme du champ perché nous cultivons 7 variétés :

laitue-dorée-printemps

La classique Dorée de printemps

  • La batavia Dorée de printemps : la “classique”, bien verte, pommée, légèrement cloquée et dentelée, craquante et bien parfumée.
  • La Reine de Mai : aux feuilles tendres, légèrement cloquées, une belle pomme très douce et craquante.
  • La batavia Reine des glaces : joli nom, et jolie forme : légèrement pommée, très dentelée, à feuilles lisses mais assez épaisses, elle croque sous la dent et est légèrement juteuse.
  • La laitue de printemps Appia : la plus lisse et douce du lot ! Délicate et fine, à pomme bien serrée, son goût est très loin de
    laitue-batavia-rouge-grenobloise

    La fameuse batavia Rouge Grenobloise

    l’amertume, et presque un peu sucré.

  • La Merveille des quatre saisons : bien pommée, à feuilles cloquées très colorées : un plaisir des pupilles et des papilles puisque sa saveur franche est très agréable.
  • La batavia Rouge Grenobloise : la préférée des Isèrois 😉 légèrement pommée, à feuilles épaisses et bien cloquées, ce qui la démarque est sa couleur : un beau dégradé du vert tendre au rouge carmin… magnifique !
  • Et enfin, la Grasse de Morges : une belle découverte pour moi !
    laitue-grasse-morges

    Une petite Grasse de Morges

    Feuilles bien croquantes, légèrement acidulées, elles sont d’une très belle couleur assez inhabituelle : un vert très doux, tendant vers le vert épinard, avec quelques touches rosées…

Vous n’avez plus qu’à venir les goûter 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *