L’aubergine

Violette, blanche voire rouge, longue, dodue ou mini, l’aubergine n’a pas fini de nous étonner !L’aubergine est un légume (ou un fruit oui) assez méconnu finalement. Enfin, plus on s’approche du bassin méditerranéen, plus on la croise sous différentes formes, mais il faut avouer que dans le nord de la France, on ne la connaît que dans sa version ratatouille et à la limite en caviar ou en moussaka… à la limite !

L’aubergine est assez capricieuse en culture… Elle aime le chaud, le soleil, craint les doryphores et les pucerons, produit peu par pied… Mais qu’est-ce qu’elle est bonne ! Et c’est juste pour son goût que j’ai pris le pari, comme pour les tomates, de tenter de la cultiver sous un climat a priori peu favorable…

Quels choix de culture ?

Comme pour la tomate, j’opte pour une culture de plein champ, avec des abris légers. J’ai également choisi de partir du semis et non du plant, pour obtenir des plants les plus adaptés possible à mon climat. Et encore une fois, le choix des variétés s’est fait pour être le plus adapté possible.

Quelles variétés ?

J’ai choisi 5 variétés. Les aubergines précoces ou hâtives sont plutôt rares. J’ai donc aussi fait mon choix de variétés en fonction du type d’aubergine obtenue.

La « classique »

Imperial black beauty : violette et bien dodue, la imperial black beauty est la représentation typique de l’image qu’on se fait de l’aubergine.

Les « spéciales »

de Barbentane : cette aubergine est violette, d’une couleur un peu moins profonde que la « classique ». Elle fait de grands fruits, plutôt longilignes.

Bambino : c’est la version mini de l’imperial black beauty. Violette et dodue comme sa cousine, elle ne dépasse cependant pas les 10 centimètres. Elle est plus hâtive, et peut même se cultiver en pot.

Blanche ronde oeuf : comme son nom l’indique, cette aubergine est non seulement toute ronde, mais aussi toute blanche, et de la taille d’un oeuf. Elle aussi apprécie les pots.

Purple cluster : le fruit ressemble à la Barbentane, mais en plus petit, et pousse en grappes ! Encore des petits fruits, souvent signe d’une culture plus hâtive.

Évolution de culture :

Jaubergine-piment-poivron-multiplication‘ai actuellement une plaque de multiplication comprenant les aubergines, les poivrons et les piments. aubergine-godet

Les aubergines semées au 20 février sont à présent en godets et attendent leur repiquage, une fois les derniers risques de gel passés !

Un Commentaire

  1. Trop bien cecile je suis fiere de toi!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *