Arrivée du printemps !

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, le 21 mars 2016, j’ai pu faire quelques observations (bien malhabiles pour un puriste de phénologie !) qui m’ont remplie de joie 🙂, et qui, je l’espère annoncent l’arrivée du printemps, ce qui correspondrait -une fois n’est pas coutume- parfaitement au calendrier…

Le chant du merle

Il y a quelques jours, j’avais déjà remarqué -non sans émotion-, le retour du chant du merle ! À vrai dire, je m’inquiétais de n’en avoir jamais entendu à Villard-Reymond… Depuis notre arrivée en octobre, je n’avais jamais profité de leur chant de début de soirée. Je n’avais même jamais vu l’oiseau… Je m’étais même demandé si l’altitude était trop haute pour eux ! Et puis ce matin, il est venu fouiner devant la terrasse, dans les écorces à moitié décomposée : lieu de choix pour dégoter quelques larves et insectes ! Cela a confirmé sa présence, après les magnifiques chants qui ont animés les deux soirs derniers. Je m’étais jusqu’à présent habituée au silence majestueux des montagnes en hiver, et j’avoue retrouver avec une certaine nostalgie le chant du merle, que j’associe inlassablement à mes retours de cours à la tombée du jour, chez mes parents ;). Mais la nostalgie ne dure pas, car il faut avouer que ce chant, accompagnant un coucher de soleil derrière la montagne, a de quoi égayer le cœur de n’importe qui !

L’arrivée des crocus

chamoisCe matin, en arpentant mon futur champ pour décider du placement de la clôture (indispensable pour éviter le travail de labour des sangliers !), nous avons pu profiter du regard curieux d’une trentaine (!) de chamois sur le versant sud de Pré Gentil. Bon, il faut avouer que ça n’a rien d’exceptionnel, ils sont là tous les matins ! Mais ça fait toujours plaisir de pouvoir les observer, et cela me rappelle sans faute la première fois où j’ai pu en voir, lors d’une sortie brumeuse sur le sommet du Hohneck dans les Vosges. C’était magique ! La brume aidant, les chamois étaient moins méfiants, et nous avaient permis d’observer leur jeux de poursuite, accroupis dans les hautes poacées, à moins de 10 mètres d’eux… Encore un beau souvenir d’une résidence passée 😉

crocus-blancCette observation de chamois n’a rien à voir avec le printemps, j’en conviens ! Mais en reportant mon attention sur le champ, j’ai pu y découvrir, à peine ouverts, les premiers crocus… Encore un beau souvenir de chez mes parents, puisque ces petites sauvages annonçaient là-bas aussi, devant la porte d’entrée, l’arrivée du printemps (et donc, de mon anniversaire :p). Ce sont, je pense, mes fleurs sauvages préférée, tant elles sont simples et pourtant magnifiques de par leurs couleurs tranchées (blanc immaculé ou violet intense), et leur -si on peut dire- détermination (eh oui, elles peuvent encore en recevoir,  des centimètres de neige !)

Pour compléter ces observations un brin nostalgiques, l’arrivée d’une petite mésange noire, de deux bergeronnettes, et d’un merle à plastron, qui passe l’hiver un peu plus au chaud… On peut aussi ajouter un tout petit scarabée noir, quelques larves et un beau paquet de lombric, tous actif dans le sol de notre jardin… Une bonne saison en perspective ? Un sol actif en tous les cas !

Et vous, quels changements observez-vous chez vous ?

Bon printemps 🙂

2 Commentaires

  1. Y’a pas la date de ton article. C’est dommage pour de la phénologie.

    Du coup je ne sais pas si tu en de la neige ni l’avancé de la nature. Mais dans ton secteur tu pourrais trouver quelques merveilles comme la gagea villosa (ou même lutea, quoi que trop haut), Toute la ribambelle des anémones, Et peut être la magnifique Fritillaria tubiformis. Une merveilleuse fritillaire, rare certe, mais si tu la trouves c’est une vraie surprise. Ah oui j’ai oublié. L’anémone hépatique est assez précoce aussi par endroit.

    J’ai hâte de lire tes autres articles phénologiques

    • Cécile, de la Ferme du champ perché

      Merci, tu fais bien de me prévenir ! La date n’apparaît que dans la description de l’article et non sur la page même.. je corrige ça 😉
      Il va falloir que je bouquine un peu pour réussir à identifier tout ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *